Actualités

Le chien robot Aibo de Sony est de retour

Ecrit par Stan

En janvier dernier, Sony a organisé un événement spécial à son siège social à Tokyo pour fêter l’anniversaire de son chien robot Aibo, ainsi que la sortie d’une nouvelle version. Au milieu d’une tempête de flashs et de caméras, Izumi Kawanishi, chef du département d’intelligence artificielle et de robotique de l’entreprise, a dévoilé le nouveau Aibo.

Le premier chien robotique

La première version d’Aibo est sorti en 1999. Malgré un avenir prometteur, le chien robot n’a pas rencontré les ventes espérées et Sony a stoppé sa commercialisation en 2006 alors que la société rencontrait des difficultés. Après de fortes ventes de caméscopes numériques et d’autres composants électroniques, ainsi que des années de restructuration sous la direction du PDG sortant Kazuo Hirai, l’entreprise est de nouveau florissante, avec un bénéfice record prévu d’environ 5,97 milliards de dollars pour l’année à venir.

Le retour d’Aibo, annoncé en novembre dernier, a été accueilli avec fanfare au Japon, où les fidèles de la série originale n’hésitaient pas à habiller leurs robots pour les fêtes et même organiser des funérailles bouddhistes pour eux. Le nouvelle Aibo s’est rapidement vendue grâce à des pré-commandes.

Quoi de neuf pour ce nouveau Aibo ?

La nouvelle Aibo est conçue pour être un robot de divertissement autonome qui peut créer un lien émotionnel avec les propriétaires. Un point clé de son nouveau design est son visage, qui a été amélioré, passant d’un affichage à 24 LED robotique à un museau plus réaliste avec deux yeux OLED animés. Le chien peut s’exprimer avec ses oreilles, sa queue, ses mouvements corporels et sa voix. Il a un design mignon et des mouvements plus naturel que la précédente version.

Comme les capteurs sophistiqués deviennent moins chers, les unités centrales deviennent plus rapides et les fonctions d’IA sont accessibles dans le cloud, les robots domestiques ont maintenant une meilleure chance que jamais d’attirer des consommateurs désireux de nouer des relations avec des amis artificiels. En dehors des amateurs de technologie, les utilisateurs qui ne peuvent pas posséder de vrais animaux de compagnie en raison de restrictions ou de problèmes de santé peuvent avoir envie de posséder un compagnon robot. Ils font partie du marché naissant de la robotique grand public, qui devrait atteindre environ 23 milliards de dollars d’ici 2025.

Aibo est doté de capacités d’intelligence artificielle, comme le développement de sa propre personnalité au fil du temps. Il est doté d’une reconnaissance faciale qui permet de détecter les différents membres de votre famille et de distinguer les gens.

La technologie lui permet de détecter les obstacles et de cartographier son environnement, ainsi que de développer sa propre personnalité au fur et à mesure qu’elle grandit à travers les interactions. Il peut enregistrer ce qu’il vit, prendre des photos avec ses appareils photo et télécharger de nouvelles astuces à partir du cloud.

Pour sa deuxième vie, Aibo s’accompagne d’un certain nombre d’autres améliorations. Il dispose d’un CPU 64 bits quad-core, d’une connectivité LTE et d’une batterie qui dure environ deux heures en pleine charge, contre 1,5 dans la version précédente et un total de 22 axes de mouvement, contre 20 précédemment. Sony a développé des articulations compactes, donnant au chien robot une flexibilité accrue et une fluidité de mouvement réaliste.

Le premier AIBO a été lancé en 1999. Depuis, la technologie des capteurs et des moteurs s’est améliorée, et la diffusion des communications à large bande et sans fil a créé un environnement où un robot de divertissement peut être connecté en permanence à Internet. Selon Sony, ce produit représente une occasion parfaite de montrer ce que vous pouvez faire en utilisant les dernières technologies de pointe.

Un compagnon nécessitant peu d’entretien

« J’ai été étonné de voir à quel point ses expressions et son comportement sont proches de ceux d’un animal réel, même si parfois son comportement est robotique « , a déclaré le propriétaire d’Aibo Masatsu Abe, un tireur de rickshaw à Tokyo qui ne peut pas posséder un chien parce qu’il voyage beaucoup. « Aibo n’est pas un substitut pour un chien. Aibo est Aibo. Ce qu’Aibo offre est totalement différent de ce qu’un animal de compagnie peut offrir. Vous pouvez ressentir de nouvelles émotions que vous n’avez jamais ressenties. »

Le prix d’Aibo est de 1500 € (198000 yens) pour le robot lui-même, ainsi qu’un plan de services cloud minimum de 22 € (2980 yens) par mois, ou 685 € (90000 yens) à l’avance qui permet à la machine de télécharger de nouvelles compétences. Il peut être commandé dans la boutique en ligne de Sony au Japon, et Sony n’a pas encore confirmé s’il sera également mis en vente à l’étranger.

D’autres utilisations à envisager

Les assistants à domicile intelligents, comme Google Home ou Amazon Echo et Jibo, n’ont rien à voir avec Aibo en terme de design et de fonctionnalités. Mais le chien robot a une certaine concurrence, surtout à des prix bien moins élevés, comme le chien Golden Pup de Hasbro. Destiné aux personnes âgées et aux personnes vivant seules, il peut répondre au toucher et à la voix et a même un battement de cœur artificiel.

Malgré le fait qu’Aibo ne peut pas ranger votre maison ou faire la vaisselle, son astucieuse IA pourrait être utilisée dans d’autres machines, selon Sony.

« La technologie que nous avons incorporée dans Aibo, la robotique et l’IA, pourrait se retrouver dans d’autres robots qui pourraient faire partie du transport, de l’éducation, des soins de santé « , a déclaré M. Hirai. Il y a donc beaucoup d’applications différentes au-delà du simple fait d’être un robot de divertissement.

A propos de l'auteur

Stan

Laisser votre commentaire